L’internaute est (un) volatile. A peine arrivé sur votre site web, le voilà prêt à s’envoler pour aller picorer quelques graines dans le champ du voisin. Le moment que vous avez à disposition pour capter son attention est court, très court. Voyons ensemble comment le persuader de rester quelques temps chez vous et l’engager dans la lecture de votre article… jusqu’à la fin !   

---

Rassurez votre visiteur lors de son arrivée sur votre site web

Sur le web, les moyens d’entrer en contact avec votre visiteur et de discuter avec lui sont quasiment nuls. Vous ne savez même pas qui est la personne qui se trouve derrière son écran, ni quelles sont ses intentions si elle ne vous contacte pas. Que vient-elle chercher ? Agit-elle à titre privé ? Est-elle mandatée par une entreprise ? Est-ce un concurrent ? Un prospect ? Un corbeau ? Un renard ?

En arrivant pour la première fois sur votre site web, l’internaute va très rapidement se faire une idée de qui vous êtes, à travers ce que vous présentez, la façon dont vous le présentez, les informations que vous diffusez, etc. Tout, absolument tout (images, textes, disposition des éléments, niveau de langage, etc.) peut servir à se forger une première impression sur vous.

Votre challenge : rassurer votre visiteur sur le fait que vous êtes la bonne personne pour répondre à son besoin. Cela passe dans un premier temps par une mise en scène d’éléments de webdesign, d’ergonomie et de contenus. Je vous recommande de lire cet article sur les éléments à indiquer sur chacune de vos pages web si vous voulez déjà optimiser vos chances de capter l'attention votre visiteur.

---

Incitez votre visiteur à entamer la lecture de votre article web

Une fois cette première étape passée, il vous faut maintenant le convaincre de s’engager dans la lecture de votre article. Car même s’il est a priori intéressé par le sujet que vous traitez, il peut être distrait dans son intention par une notification sur son smartphone, vouloir remettre la lecture à plus tard s’il est pressé, ou encore trouver que votre approche n’est pas très engageante…

… et qu’il pourrait trouver mieux ailleurs sur le même sujet ! Quand on sait que statistiquement, un lecteur sur cinq ne va pas plus loin que le chapeau* d’un article, on comprend mieux l’enjeu de lutter contre ce que j’appelle lors des cours de rédaction marketing que je donne chez Cadschool le “taux de déperdition du lectorat”.

Pour lutter contre cette déperdition, deux moments sont importants : l’arrivée sur votre site, puis le départ de votre site. Sylvie Daumal, auteur de l’ouvrage Design d’expérience utilisateur, indique que « de nombreuses preuves en psychologie montrent que le début et la fin d’une expérience sont tous deux les plus critiques pour déterminer le souvenir d’un événement […] ». Voyons comment optimiser cela. 

---

Conseils pour que votre visiteur lise l'entier de votre article

Utilisez des visuels uniques : partie graphique. Internet regorge de sites web qui utilisent des visuels trouvés sur des banques d’images de type shutterstock. Ces images, souvent sans saveur, sont reconnaissables au premier coup d’œil. Pas très engageant pour votre visiteur, qui aura l’impression que vous ne vous êtes pas donné la peine de chercher une image spécifique à son intention. Faites ce travail de recherche graphique pour éveiller une émotion et l’engager à rester !

Rédigez des intertitres significatifs : partie informative. Avant de se plonger dans la lecture de votre article, votre visiteur scannera la page (images, longueur du texte, structuration des paragraphes) et lira les éléments les plus visibles (titre, chapeau, intertitres). En rédigeant des intertitres informatifs, vous l’aidez dans son travail d’analyse, en lui indiquant clairement ce qu’il va trouver dans chaque partie de votre texte. L’objectif : l’inciter à entrer dans la lecture.

Tenez votre promesse : partie cognitive. C’est bon, votre internaute entame la lecture de votre article ! Vous pouvez déjà être satisfait de cette première étape. Maintenant, l’enjeu est de maintenir son attention le plus longtemps possible, jusqu’à la fin de l’article dans l’idéal. Respectez votre engagement : offrez-lui un texte de qualité qui s’inscrive en droite ligne de ce que vous avez promis dans le titre, le chapeau et les intertitres.

---

* chapeau (ou chapô) : court texte qui se situe sous le titre d’un article (souvent en gras) et qui a pour objectif de confirmer le titre et d’engager le lecteur dans la lecture de l’article.

---

A lire : les éléments essentiels à indiquer sur chacune de vos pages web pour rassurer votre visiteur.